Compte-rendu de la réunion ADM du samedi 16 février 2019

Prochaines réunions : 16 mars, 6 avril, 11 mai, 22 juin, à Créteil ou Aubervilliers (se renseigner sur le site Internet)

Présents : Pierrette Hirschauer, Catherine Lion, Max et Marie-Reine Lefrère, Abdoul Diancoumba, Samba Fofana, Abdoulaye Magassa, Tidiani Camara, Oumar Diallo, Amadou Diallo, Modi Konaté, Dalla Magassa, Mamadou Ba, Sirif Ba, Mamadou Sokona, Abou Diop, Abdoulaye Diacoumba.

Une présence en fin de réunion qui nous fait TRES, TRES plaisir : Abdoulaye Diacoumba est de nouveau parmi nous après une longue absence. Bienvenue !

De Pierrette, quelques réflexions à transmettre par écrit à Alpha Sow : "Comment aider à l'émergence des ateliers (bilan de l'atelier grillage, échec de mise en route de la fabrication de glace, du jardin collectif ..)? moyen? (microcrédit ?)

J'ai également trouvé que les villageois devaient être sensibilisés à des sujets non abordés encore : le sable pour maçonner, la présence d'or dans la région et ses conséquences catastrophiques!

J'ai envoyé une petite brochure sur le compost car tout ce qui touche au maraichage et à l'agroforesterie me parait essentiel pour Melga ; j'espère que l'idée de faire comme à Sérénati, planter au moins un arbre par maison, persiste...

Je vais continuer à envoyer des livres ; demander à Bakary s'il en reste encore de ce qu'on avait envoyé autrefois ; il faut faire un inventaire, mettre le tampon de l'école, les ranger et, si possible, organiser des moments de lecture..."

Forage :

Ce projet allemand et de la Banque Mondiale se précise : pour Melga le coût serait de 12 millions de FCFA apportés par l'état, la commune et le village (pour ce dernier 4 millions de FCFA, déjà rassemblés sur les bénéfices de la fourniture d'eau par l'actuel château d'eau ; il y a pour le moment 80 maisons qui ont un robinet individuel et qui payent leur facture chaque mois)

Santé :

C'est le domaine de Max, la date du 22 juin a été prise comme date butoir pour l'évaluation des besoins et le démarrage du projet avec une équipe renouvelée.

La matrone Oumou était partie en congé depuis un mois, elle revient tout juste. On lui demande une rupture de contrat à l'amiable, tout le village est d'accord.

Le nouvel infirmier Billal, seul pour l'instant, est débordé de travail.

Nettoyage du village :

Tidiani, responsable de ce domaine, nous informe qu'une association de jeunes à Melga propose les services d'une quarantaine d'entre eux pour de petits boulots. Il a déposé une demande pour le nettoyage de tout le village et attend une réponse pour le prix demandé.

Ecole :

- Alpha : les enseignants sont en grève dans tout le pays mais à Melga le mouvement est limité : les maitres travaillent le matin et libèrent les enfants l'après-midi.

- Je propose qu'on engage un 3eme instituteur au frais de l'ADM pour faire avancer la situation du CP à 140 élèves ! Les présents ne sont pas enthousiastes et préfèrent garder nos finances pour l'embauche future d'un médecin...

- Pierrette suggère que les élèves les plus âgés servent de tuteurs aux petits, ou que l'on trouve parmi les jeunes en recherche de travail 4 ou 5 assistants (sortes d'AVS) qui pourraient prendre de petits groupes d'enfants pour décharger le maitre (ils encadreraient des ateliers : jardin, nettoyage de l'école, plantation d'arbres...) et nous pourrions leur donner une petite rémunération.

Rédaction d'une lettre pour faire ces propositions à Alpha.

Cotisations africaines :

Même de façon très minime, il faut cotiser ! Abdoulaye nous soutient fermement sur ce point.

Ordre du jour pour la prochaine réunion :

les travaux pour le forage ont-ils commencé ? du nouveau pour le départ de la matrone ? une proposition de prix pour le nettoyage du village ? où en est la grève des enseignants et la proposition d'embauche de quelques assistants ou d'un maitre supplémentaire ? avez-vous rassemblé des cotisations pour 2019 ?

Catherine