Compte-rendu de la réunion ADM du samedi 7 novembre 2020 par Whatsapp

Présents : Pierrette Hirschauer, Catherine Lion, Max et Marie-Reine Lefrère, Oumar Diallo, Samba Fofana, Silli Camara.

Vues les difficultés à se réunir en ce moment nous avons décidé de faire une réunion par Whatsapp hier samedi 7 novembre. L’appli ne permettait qu’à 6 personnes de communiquer. Nous ferons mieux la prochaine fois.

Santé :

- Les contrats :

Le problème le plus urgent est la reconduite ou non des contrats signés avec la matrone, un aide-soignant et Bilaly qui « gère » le Centre en ce moment.

Nous aimerions trouver des personnes compétentes, avec diplômes pour ces postes, mais la période n’est pas favorable, Max et Marie ne peuvent pas se rendre sur place comme prévu, les travaux de rénovation du Centre sont loin d’être terminés…

Nous décidons donc de renouveler pour 6 mois les contrats de la matrone et de l’aide-soignant, quant à Bilaly, les avis sont partagés : certains sont favorables au même traitement, mais il semblerait qu’une majorité souhaiterait le non-renouvellement de son contrat vues les critiques nombreuses sur  ses absences, son manque de compétence…

Mais est-il possible de trouver quelqu’un pour 6 mois ou 1 an pour le remplacer (un stagiaire ?) ou peut-on simplement laisser le poste vacant (l’aide-soignant et la matrone assurant un minimum) ?

De toute façon c’est le comité de gestion du Centre qui doit décider. Max et Oumar sont chargés de prendre contact par téléphone avec Bakary et Camara Samba pour leur faire part de nos avis.

- Les travaux :

La maternité rénovée est opérationnelle

Où en sont les travaux du Centre principal ? Ce Centre doit être conforme aux normes en vigueur.

On accorde un budget global de 5000 €, après qu’une liste nous soit envoyée des choses essentielles à faire faire et cela dans les 6 mois à venir, nous débloquerons sur devis ou sur facture l’argent à concurrence de 5000€. Il a été mis l’accent sur l’aspect sanitaire (carrelage obligatoire sur sol et murs à hauteur de 1.40 minimum, prises électriques, et lumière en autonomie).

Microcrédits :

Max estime que vus les travaux prévus, les équipements, les embauches pour la santé, le budget de l’ADM ne permet pas de se lancer dans de nouveaux microcrédits. Mais on pourrait tenter une autre formule : faire appel à de nouveaux prêteurs pour un projet particulier, l’ADM servant de caution.

- Les remboursements de Soukouna (projet place) sont à l’arrêt temporairement car il n’a plus de travail suite aux confinements.

- Bachirou souhaiterait démarrer un projet jardin ; il aurait besoin de 2000 euros remboursables à raison de 100 euros par mois par prélèvement automatique sur son compte en banque au profit de l’ADM. Si nous réussissons à réunir la somme, elle sera versée en une fois à Bachirou dès que possible et sera remboursée aux prêteurs en une fois le 31/08/2022 au plus tard.

- Il faudrait en parallèle poursuivre les contacts avec le GRDR pour profiter de la possibilité de formations en agriculture et d’un système de microcrédit encadré par l’association Babyloan.

Une prochaine réunion aura lieu dans 15 jours dans de meilleures conditions, on espère.

Catherine