Rapport d’activité (Pierrette) :

o       Le projet collège : Plusieurs échecs dans les demandes de subventions : auprès de la Mairie de Montesson, du Rotary Club, de la région IdeF (mais il reste une possibilité en passant par l’organisation d’un chantier de jeunes, la demande a été faite auprès de la Mairie de Sucy en Brie qui ne peut pas cette année, occupée par l’aide à Haïti, mais qui semblait d’accord pour plus tard)

Une subvention des foyers ADOMA reste possible : il faut compléter notre dossier et le représenter fin janvier.

Un contact a été pris avec le FORIM qui sera peut-être présent à la réunion du 8 janv.

Il nous faut aussi représenter le dossier auprès de la Fondation Abbé Pierre en janvier, et essayer auprès de la Fondation de France

o       Ecole : bonne solidarité entre les migrants et l’ADM, transparence exemplaire dans les comptes au sujet de la construction de la classe supplémentaire. Cette classe est achevée mais pas encore utilisée car il manque les tables et les bancs.

On a poursuivi l’amélioration du logement des instituteurs en terminant l’aménagement de la maison ADM à leur intention.

o       Santé : le Centre de santé reçoit les vaccins comme un CSCOM, reste à obtenir la reconnaissance effective. Le nouveau médecin a envoyé des rapports d’activité (il nous manque le dernier trimestre) Un logement a été construit pour le médecin, sa femme et pour l’infirmière avec solidarité à nouveau entre les migrants et l’ADM (apports financiers des deux cotés)

o       Grillage : du fil de fer correct a été trouvé à Bamako mais les dettes concernant l’achat du grillage subsistent, il faut revoir le système de paiement (comptant ?). Faut-il maintenir un système associatif difficile à gérer de France ou lancer un atelier privé ?

o       Banque : Elle existe à Melga et pourrait sécuriser les fonds et les transferts mais les migrants ne sont pas favorables à son utilisation, ils n’ont pas confiance dans cette succursale.

o       Il serait important de trouver à Melga des personnes qui puissent faire des démarches, constituer un dossier, participer à l’organisation administrative qui se met en place au Mali. Camara Samba ne peut pas tout faire.

o       Le marché dont les constructions sont terminées ne fonctionne pas encore faute d’inauguration ! Mauvaise volonté de certains responsables au niveau de la commune ?

Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité