Compte-rendu de la réunion ADM du samedi 13 février 2016

Prochaines réunions : 19 mars, 9 avril, 7 mai 2016, "Fête des 30 ans" le 28 mai à Montesson, puis 18 juin.

Présents : Pierrette Hirschauer, Catherine Lion, Sow Harouna, Bakary Camara, Oumar Diallo, Abdoul Diacoumba, Daouda Soumaré, Alassane Sow, Samba Sow, Samba Fofana, Camara Idy, Doucouré Saloum, Daouda Diacoumba, Bocar Diancoumba, Samba Diop, Samba Mody Hame, Alfa Konaté, Demba Hamady Camara.

Ecole :

Nous recevons une lettre du directeur de l'école primaire, Lassana Khoné, qui fait le point de la situation :

1ère année CP : 173 élèves !! ; 2ème année CE1 : 145 !! ; 3ème année CE2 : 47 ; 4ème année CM1 : 35 ; 5ème année CM2 : 45 ; 6ème année 6e : 20 soit un total de 465 élèves (256 filles et 209 garçons)

Et seulement 4 enseignants pour ces 6 niveaux (donc CE2 et CM1 regroupés, ainsi que CM2 et 6e)

Il demande une amélioration du puits, des latrines, de la clôture, et une aide pour la remédiation...

Pierrette lui répond.

Bakary nous apprend que 3 parents d'élèves (dont lui) ont été suivre une formation à Kayes en novembre dernier pour composer un CGE (Comité de Gestion de l'Ecole). Malheureusement pas de jeunes parents volontaires pour participer à ce comité.

Tous les enseignants sont logés actuellement mais il y aura problème s'il en arrive d'autres.

Niakaté, l'ancien directeur du primaire, qui est maintenant conseiller pédagogique sur 3 communes des environs, a déménagé dans 2 pièces nouvellement construites par la Mairie d'Aourou, à Melga. Son ancien logement est à rénover.

Samba Sow et Samba Fofana ont contacté les jeunes de Melga comme convenu : ils ont trouvé 4 personnes volontaires pour assurer du soutien scolaire. Une réunion est prévue, avec d'autres encore, pour l'organisation. Ils souhaitent déclarer cette association avec récépissé. Pourquoi ne pas recréer l'ADM-Mali ?

Pour l'instant ils ont dit : "la situation de notre école est honteuse", les parents d'élèves ne jouent pas leur rôle, Niakaté toujours présent perturbe l'école, les enseignants ne sont pas surveillés (ils demanderaient une cotisation de 500 ou 1000 FCFA par semaine à chaque élève ! certains élèves ne viennent plus car ils ne peuvent pas payer). Bakary tempère en disant que ce sont quelquefois les enfants qui demandent à leurs parents pour leur besoins personnels. Une règle claire devrait être diffusée : une seule cotisation par an au moment de la fête de fin d'année ?

Il serait souhaitable que ces jeunes travaillent AVEC le Comité de gestion de l'école pour préciser l'organisation du soutien.

Santé :

Il faut avancer sur le projet de construction d'une maternité et s'informer sur les normes officielles à respecter au cas où un CSCOM serait crée à Melga. On pourrait contacter Hassoune Dicko.

Ensuite il faut voir si une équipe d'ouvriers de Melga pourrait se charger du travail pour un coût moindre qu'une entreprise ?

Sow Harouna et Bakary décideront de la participation africaine au financement.

Fête des 30 ans de l'ADM :

Nous récupérons quelques photos du village pour alimenter une exposition.  Il en faudrait d'autres sur tous les domaines de la vie à Melga.

La présence ce jour de plusieurs membres de la communauté des Sarakolés nous rassure et nous remercions les jeunes pour un bon début de mise en place d'un soutien scolaire.

Catherine